5. tra 2012.

WIKIPEDIA: IBRAHIM KAJAN



Ibrahim Kajan ( Né à Mostar, le premier novembre 1944) est un écrivain bosniaque.
Après des études dans sa ville natale, il devient diplômé de l'Académie pédagogique de Dubrovnik et de la Faculté de l'éducation spéciale à Zagreb, où il résidait depuis 1969. Il obtient aussi une maîtrise et un doctorat de la Faculté des sciences humaines « Bijedić Džemal » à Mostar. Il a travaillé à Zagreb en tant que relecteur, bibliothécaire et éditeur. il consacre l'année universitaire 1989-1990 à la recherche à Ankara et Istanbul. Depuis 1992, il est rédacteur en chef de « Behar », et a lancé l'Association culturelle des Bosniaques de la Croatie « Preporod » , dont il est le fondateur et président (1991 - 2001).
Radio-Zagreb avait diffusé ses cinq radio-jeux, dont l'un est pour les enfants et Radio Fédération de Bosnie-Herzégovine « Latino Fiesta - La Cène », qui a subi deux mises en scène : D'abord il a été mis en scène au Théâtre de Mostar de la Jeunesse (2003) par mise en scène de Sead Đulić et Tanja Miletić-Orucević, puis le théâtre de Sartre Sarajevo, dirigée par Gradimir Gojer.
Depuis 2001 il travaille en tant que ministre adjoint à la Culture au Ministère de l’Éducation, de la Science, de la Culture et du Sport du Canton d'Herzégovine-Neretva, puis comme professeur à la Faculté des sciences humaines de Mostar, où il a eu la fonction de doyen par intérim.

Bibliographie[modifier]

  • Arabija ljubavi (Arabie d'amour), Poezija (Poésie). Veselin Masleša, Sarajevo 1967.
  • Al-Sajab i kamena vaza (al Sayyab et le vase en pierre),Poezija. Putopisi i zapisi (Récits de voyage et les notes). Zajednica pisaca Tin, Zagreb 1969.
  • Kuću dok nađeš (Jusqu'a que tu trouve la maison), Poezija (Poésie). August Cesarec, Zagreb 1978.
  • Žuta ptica (L'oiseau jaune), Poezija za djecu (Poésie pour les enfants). Svjetlost, Sarajevo 1980; (II prošireno izdanje: Bosanska rijec, Wuppertal 1995.)
  • Ljubavni huhujek (Huhujek d'amour), Poezija (Poésie). Veselin Maslša, Sarajevo 1989.
  • Muslimanski danak u krvi (Tribut du sang musulman), Publicistički tekstovi (Textes du jurnalisme). Preporod, Zagreb 1992.
  • Zavođenje Muslimana (Séduction des Musulmans), Žurnalistički tekstovi (Textes du jurnalisme). Naklada (Edition): Smaila Kajan, Zagreb 1992.
  • Ljubavi je malo (Il y peu d'amour), Poezija (Poésie). Kaj - Bosanska rijec, Zagreb - Wuppertal l994.
  • Pod beharom moje janje spava (Sous la fleuraison mon agnau dort) , Antologijska čitanka dječjeg pjesništva (Maunel anthologique de la poésie pour les enfants). Preporod, Zagreb 1996.
  • Bošnjak na trgu Bana Ječića (Bosniaque à la place de Ban Jelačić), Uvodnici Behara (Prologues de Révue Behar). Preporod - Kaj, Zagreb 1998.
  • Tragom Božjih poslanika (Sur les traces des envoyés de Dieu). Putopisi (Récits de voyage). Centar za kulturu i obrazovanje, Tesanj 1999.
  • Melek, Izabrane pjesme (L'ange, les poèmes choisis). Bošnjčka književnost u 100 knjiga, V. kolo, Preporod, Sarajevo 2002
  • Druga bajka (L'autre conte de fée), Poezija (Poésie). Vrijeme, Zenica 2002.
  • Osmijeh koji je pobjegao (Sourire qui s'est enfuit), Pjesme za djecu (Posie pour les enfants). Bosanska riječ, Tuzla 2002.
  • Katarina Kosača - Posljednja večera (Katarina Kosača - Le dernier souper). Drama (Théatre). Centar za kulturu i obrazovanje, Tesanj 2003. (2003)
  • Katarina, kraljica bosanska (Katarina, la reine bosnienne), roman (Roman) (2004., II. izdanje 2005)
  • Gospodari i sluge tinte (Maitres et serviteurs de l'ancre), književna esejistika (Essaies littéraires), Planjax, Tesanj, 2005.

Prix littéraires[modifier]

  • Prix "Antun Branko Šimić" pour le recueil des poèmes "Kuću dok nađes" (Zagreb, 1973.),
  • Prix Planjax pour le recueil des poèmes publié en Bosnie-Herzégovine 2002. pour le livre "L'autre conte de fée"
  • Prix "Zlatno pero-(Plume d'or)" pour Katarina Kosača, le meilleur texte du théatre présenté à l'occasion de XXèmes rencontres de théatres de Bosnie-Herzégovine à Brčko 2000.
  • Nomination - Prix international "Petit prince" pour le recueil "Sourire qui s'est enfuit".
  • Prix - Meilleur texte du théatre en cadre de Festival de théatres de Bosnie-Herzégovine - "Katarina Kosača" - présenté par Théatre de la guère de Sarajevo -"Sartre" , Zenica 2005.

Nema komentara:

Objavi komentar